"> Pourquoi la consommation d'alcool - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pourquoi la consommation d'alcool est-elle interdite en islam ?

7/4/2014

 

Beaucoup de non-musulmans ont étudié l’Islam. La plupart d’entre eux ont simplement lu des livres livres écrits par des critiques de l’Islam. Ces non-musulmans ont plus d’une vingtaine d’idées fausses concernant l’Islam. Par exemple, ils disent avoir trouvé des contradictions dans le Coran et affirment que le Coran est contraire à la science, etc. Nous allons voir les raisons pour lesquelles l’alcool est interdit.

L’alcool est depuis longtemps le fléau de l’humanité. Il coûte d’innombrables vies humaines et cause une terrible misère pour des millions de personnes dans le monde. L’l'alcool  est à l’origine de multiples problèmes auxquels la société fait face. Les statistiques de taux de criminalité en hausse, le nombre croissant de cas de maladies mentales et les millions de foyers brisés à travers le monde témoignent du pouvoir destructif de l’alcool.

1 - Interdiction de l’alcool dans le Coran

Le Glorieux Coran interdit la consommation d’alcool dans le verset suivant :

« Ô vous qui croyez ! Le vin, le jeux de hasard, les pierres dressées et les flèches divinatoires sont une abomination et une œuvre du Démon. Evitez-les… Peut-être serez-vous heureux. » (Coran 5 :90)

2 - Interdiction de l’alcool dans la Bible

La Bible interdit la consommation de l'alcool d’alcool dans les versets suivants :

a. Le vin est plein d'insolence et l'alcool rempli de tapage, celui qui s'en laisse griser ne pourra être sage. (Proverbes, 20 :1)

b. Ne vous enivrez pas de vin - cela vous conduirait a une vie de désordre. (Ephésiens 5 :18)

3 - L’alcool perturbe le centre inhibiteur

Tout être humain normalement constitué possède un centre inhibiteur dans son cerveau. Ce centre inhibiteur l’empêche de faire des choses qu’il considère comme étant mauvaises. Par exemple, une personne n’agit jamais de manière déplacée devant ses parents ou ses aînés. S’il doit répondre à un appel de la nature, son centre inhibiteur l’empêche de le faire en public. Ainsi, il utilise les toilettes.

Quand une personne a consommé de l’alcool, le centre inhibiteur est perturbé. C’est la raison pour laquelle on trouvera souvent une personne en état d’ébriété s’adonner à un comportement qui ne le caractérise pas du tout. Par exemple, une personne ivre pourra faire usage d’un langage grossier et agressif en s’adressant à ses parents. Certaines urinent même dans leurs vêtements.

4 - On recense des cas d’adultère, viol, inceste et SIDA

On trouve en Amérique, chez les alcooliques, des cas d’adultère, de viol, d’inceste et de SIDA. En moyenne, 1900 viols ont lieu chaque jour. Les statistiques nous indiquent que la majorité des violeurs étaient ivres en commettant ce crime. Le même fait est vérifié en ce qui concerne les cas d’attentat à la pudeur et d’adultère. Selon les statistiques, 8% des Américains ont déjà commis un inceste, c’est à dire une personne sur douze ou treize. Un des facteurs principaux associés à la propagation du SIDA, la maladie la plus redoutée, est l’alcoolisme.

5 - Tout alcoolique était à l’origine un buveur social/occasionnel

Beaucoup plaident pour la consommation de liqueurs et disent être des buveurs sociaux. Ils affirment qu’ils ne prennent pas plus d’un ou deux verres, qu’ils gardent le contrôle d’eux-mêmes et ne sont jamais ivres. Des études révèlent que chaque alcoolique a commencé en étant buveur social. Pas un seul alcoolique ou ivrogne n’a commencé à boire avec l’intention de devenir un alcoolique ou un ivrogne. Aucun buveur social ne peut dire : « Cela fait plusieurs année que je bois de l’alcool et j’ai tellement le contrôle de moi-même que je n’ai pas été ivre une seule fois. »

6 - Si une personne est ivre, ne serait-ce qu’une seule fois, et qu’elle commet un acte honteux, ceci lui restera toute sa vie.

Supposons qu’un buveur social perde le contrôle, ne serait-ce qu’une seule fois. En état d’ivresse, il commet un viol ou un inceste. Même si son acte est plus tard regretté, un être humain normal en ressentira la culpabilité durant toute sa vie. L’auteur et la victime seront tous deux touchés de façon irréparable et irréversible.

7 - L’alcool est interdit dans les Ahadith

Le Prophète de l’islam Mohammad (paix et bénédictions sur lui) a dit :

a. « Tout ce dont la consommation en grande quantité rend ivre est interdit, même en petite quantité. Ainsi, il n’y aucune excuse pour une petite pincée. »

b. « L’alcool est la mère de toutes les turpitudes et c’est la plus honteuse des turpitudes. »

c. « Non seulement ceux qui consomment de l’alcool sont maudits mais également ceux qui traitent avec eux directement et indirectement. »

Il est rapporté par Anas, un compagnon du Prophète (pbsl), que Mohammad (pbsl) a dit :

« La malédiction de Dieu tombe sur un groupe de personnes qui traitent avec l’alcool. Celui qui le distille, celui qui le boit, celui qui le transporte, celui à qui il a été apporté, celui qui le sert, celui qui le vend, celui qui utilise l’argent qui en découle, celui qui l’achète et celui qui l’achète pour quelqu’un d’autre. »

8 - Les maladies associées à l’alcoolisme

Il y a plusieurs raisons scientifiques à l’interdiction de la consommation d’enivrants, donc de l’alcool. Nous n’avons pas besoin de détailler chacun des effets de l’alcool puisque la plupart d’entre eux sont connus de tous. La liste suivante énumère les maladies liées à l’alcool :

1. La cirrhose du foie est la maladie associée à l’alcool la plus connue.

2. D’autres maladies sont le cancer de l’œsophage, de la tête et du cou, du foie, etc.

3. L’œsophagite, la gastrite, la pancréatite et l’hépatite sont liés à la consommation de l’alcool.

4. La cardiomyopathie, l’hypertension, l’artériosclérose coronarienne, les angines de poitrine et les attaques cardiaques sont liés à des prises importantes d’alcool.

5. Les attaques et crises d’apoplexie ainsi que divers types de paralysie sont liés à la prise d’alcool.

6. La neuropathie périphérique, l’atrophie corticale, l’atrophie cérébrale sont des symptômes connus causés par la consommation d’alcool.

7. Le syndrome de Wernicke- Korsak avec une amnésie des évènements récents et une conservation des souvenirs anciens, accompagné de divers types de paralysies, est principalement du à une déficience de thiamine due à une prise excessive d’alcool.

8. Le béribéri et d’autres déficiences ne sont pas rares parmi les alcooliques. Même la pellagre se retrouve chez certains d’entre eux.

9. Le délirium tremens est une complication sérieuse qui peut arriver lors d’infections intercurrentes d’alcooliques ou post-opératoires. Il arrive également lors du sevrage. C’est une complication assez sérieuse qui peut causer la mort même si elle est traitée dans des centres bien équipés.

10. De nombreux troubles endocriniens ont été associés à l’alcoolisme : le myxœdème ou l’hyperthyroïdie.

11. Les effets des maladies hématologiques sont longs et variables. Cependant, la déficience de l’acide folique est la manifestation la plus commune d’une consommation excessive d’alcool donnant lieu à une anémie macrocytaire. Le syndrome de Zeine regroupe l’anémie hémolytique, la jaunisse et l’hyperlipidémie qui résultent d’une beuverie.

12. La thrombocytopénie ainsi que d’autres anomalies sanguines ne sont pas rares chez les alcooliques.

13. Le métronidazole couramment utilisé intéragit avec l’alcool de façon néfaste.

14. Les infections récurrentes sont très fréquentes chez les alcooliques chroniques. La résistance aux maladies et le système de défense immunologique sont perturbés par la prise d’alcool.

15. Les infections de la poitrine sont connues des alcooliques. La pneumonie, les abcès au niveau des poumons, l’emphysème et la tuberculose pulmonaire sont tous fréquents chez les alcooliques.

16. La plupart du temps, une personne se trouvant dans un état d’ivresse avancé voit ses réflexes de toux, qui ont une action protectrice, qui demeurent paralysés. De ce fait, le vomi peut passer aisément dans les poumons, provoquant une pneumonie ou un abcès pulmonaire. Certaines fois, ceci peut entraîner la suffocation puis la mort.

17. Les effets de la consommation d’alcool sur les femmes méritent une attention particulière. Les femmes sont plus vulnérables aux cirrhoses résultant de l’alcool que les hommes. Durant la grossesse, la consommation d’alcool peut avoir des effets néfastes sévères sur le fœtus. Le syndrome alcoolo-foetal et de plus en plus reconnu dans la profession.

18. Les maladies de la peau peuvent aussi être liées à la consommation d’alcool.

19. L’eczéma, la dystrophie et les infections des ongles, la stomatite anguleuse (inflammation de la bouche) sont des maladies courantes chez les alcooliques.

9 - L’alcoolisme est une maladie

Les docteurs en médecine appellent désormais l’alcool une maladie et non pas une dépendance. La Fondation de Recherche Islamique a publié un pamphlet où il est dit : si l’alcool est une maladie, c’est la seule maladie qui est vendue en bouteille, affiché en publicité dans les journaux, les magazines, à la radio et à la télévision, distribuée dans les points de vente, qui produit un revenu pour les gouvernements, provoque des morts violentes sur les routes, n’a pas pour origine un germe ou un virus, détruit des vies de famille et augmente les crimes. L’ALCOOLISME N’EST PAS UNE MALADIE, C’EST L’OEUVRE DE SATAN.

Allah (swt) dans Son infinie sagesse nous a mis en garde contre ce piège de satan. L’Islam est appelé Din-ul-Fitrah, ou la religion de la prime nature de l’homme. Toutes ses injonctions ont pour but de préserver la prime nature de l’homme. L’alcool est une déviation de cette prime nature, pour chaque individu ainsi que pour la société. Il rabaisse l’homme à l’état de la bête à propos de laquelle il affirme être supérieur. De ce fait, la consommation d’alcool est interdite en Islam.

 


Pourquoi l'alcool est interdit en Islam Dr... par nour-el-islam

 



Pourquoi l'alcool est interdit en Islam Dr... par nour-el-islam 

Texte écrit par le Dr. Zakir Naik, traduit avec l'aimable autorisation du site www.islamicvoice.com par la sœur Inaya (qu’Allah la récompense)

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments