"> Sourate Al-Qiyâmah (La - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Sourate Al-Qiyâmah (La Résurrection)

12/12/2010

Nom

Cette sourate doit son nom au mot al-Qiyâmah du premier verset. Ce n’est pas uniquement un nom mais également le titre cette sourate, puisque dédiée à la Résurrection.

Période de Révélation

Bien qu’aucune tradition n’indique la période de sa Révélation, il y a dans le sujet de la sourate une preuve intrinsèque indiquant qu’elle fait partie des premières sourates révélées a La Mecque. Au quinzième verset, le discours est soudainement interrompue et on dit au Saint Prophète : « Ne remue pas ta langue avec hâte pour te remémorer cette Révélation. C’est Notre responsabilité de la rappeler et de la faire réciter. Donc, quand Nous le récitons, écoutes sa récitation attentivement. De plus, c’est Notre responsabilité d’en expliquer le sens ».

Puis, à partir du verset 20, le sujet interrompu au verset 15 est repris. Cette parenthèse, tant d’après le contexte que d’après les traditions, a été inséré là car quand l’Ange Gabriel récitait cette sourate au Saint Prophète, ce dernier, de peur d’oublier les mots plus tard, les répétait en même temps. Ceci arriva en fait en un temps où la réception de la Révélation était une nouvelle expérience pour le Prophète et n’était pas encore complètement habitué à la recevoir calmement. Il y a deux exemples de cela dans le Coran. Premièrement, il est dit, dans la sourate Ta Ha, au Saint Prophète — paix et bénédictions sur lui — : « Et assures toi de ne point hâter la récitation du Coran avant que sa Révélation ne te soit achevée . » (v.114). Ensuite, dans la sourate Al-A`lâ, il est dit : « Nous te ferons réciter, alors tu n’oublieras point. »(v.6). Plus tard, quand le Saint Prophète se fut habitué à recevoir correctement la Révélation, il n’y eut plus besoin de lui donner de telles instructions. C’est pourquoi, à part dans ces trois versets, il n’y en a pas d’autres occurrences dans le Coran.

Thème

La plupart des sourates, à partir de celle-ci jusqu’à la fin du Coran, d’après leur style et leur contenu, semblent avoir été révélées après les sept premiers versets de sourate Al-Muddathir, en une période où la Révélation du Coran se succéda comme une averse de pluie. Ainsi, avec ces sourates révélées successivement, l’Islam - ses concepts fondamentaux et son enseignement moral - est-il présenté énergiquement et efficacement avec des phrases courtes et concises, et le peuple de la Mecque est-il averti avec véhémence de ses erreurs et déviations, de telle sorte que les chefs de Quraysh en restèrent complètement stupéfaits. Donc, avant que la saison suivante de Hadj (pèlerinage) ne fut arrivée, ils tinrent une assemblée pour concevoir un plan leur permettant de vaincre le Saint Prophète — paix et bénédictions sur lui — comme mentionné dans l’introduction de la sourate Al-Muddathir.

Dans cette sourate, s’adressant aux dé-négateurs de l’Au-Delà, des réponses sont apportées face à leurs doutes et objections, de solides arguments présentés pour prouver la possibilité, et la nécessité de la Résurrection et de l’Au-Delà. On fait également constater clairement, que la raison pour laquelle les gens nient l’Au-Delà, ne se base pas sur la raison, mais que ce sont des aspirations égoïstes qui en sont responsables. En même temps, les gens sont avertis : « L’évènement, celui-là même que vous niez, viendra inévitablement : toutes vos actions vous seront présentées et placées devant vous. Et avant même que vous ne voyiez le registre (de votre vie), chacun de vous saura parfaitement ce qu’il aura fait dans le monde, car personne n’ignore ses propres actes, quelles que soient les excuses qu’il peut avancer pour tromper le monde et se leurrer lui-même en ce qui concerne ses méfaits ».



Category : Coran : exegèse | Write a comment | Print

From the same author

Comments