"> La caféine et le glucose améliorent l - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La caféine et le glucose améliorent l’efficacité de l’activité du cerveau.

1/5/2014

Selon une étude étude publiée dans Human Psychopharmacology : Clinical and Experimental [1] ayant utilisé l’imagerie par résonance magnétique (IRM), l’association de la caféine et du glucose peut améliorer l’efficacité de l’activité cérébrale. L’IRM a servi à identifier le substrat neural des effets combinés de ces deux substances.

"Notre principal résultat est que l’association des deux substances améliore la performance cognitive en terme d’attention prolongée soutenue, et la mémoire de travail en augmentant l’efficacité des régions du cerveau responsables de ces deux fonctions" explique Josep Serra Grabulosa, chercheur. Ceci confirme l’idée d’un effet synergique entre les deux substances, dans lequel chacun stimule l’effet de l’autre.

L’équipe a trouvé que les individus qui avaient consommé de la caféine et du glucose en association ont montré une activation réduite du cerveau associée à la tâche dans le cortex bilatéral pariétal et le cortex préfrontal, deux régions qui participent activement aux processus d’attention et de mémoire de travail.

L’activité réduite, et le fait qu’aucune chute de la performance du comportement n’ait été observée pendant la tâche, suggèrent que le cerveau est plus efficace sous l’effet combiné des deux substances, étant donné qu’il a besoin de moins de ressources pour produire le même niveau de performance qu’exigé par les sujets auxquels ont été administrés un placébo, ou qui n’ont pris que de la caféine ou du glucose.

Pour cette étude, l’équipe de chercheurs a utilisé l’IRM pour analyser l’activité du cerveau pendant une tache de performance continue qui évaluait l’attention prolongée et la mémoire de travail, des capacités basiques pour améliorer les tâches cognitives de tous les jours.

Dans une étude en double aveugle et randomisée, des participants ont été testés après avoir bu un breuvage contenant soit de la caféine, soit du glucose ou les deux associés, ou un placébo avec seulement de l’eau. Des tests ont été dirigés sur un échantillon de 40 volontaires en bonne santé au Diagnostic Imaging Centre de l’Hôpital de Barcelone.

Une étude précédente par la même équipe sur les effets de la consommation de caféine et de glucose avait révélé des améliorations dans la durée de l’attention et la mémoire explicite, sans altération significative de l’état subjectif des patients. Les conclusions avaient suggéré qu’une combinaison de caféine et de glucose avait des effets bénéfiques sur l’attention (réaction séquentielle) et l’apprentissage, et sur la consolidation de la mémoire verbale, et rien de cela n’avait été observé quand les substances avaient été consommées séparément.

Notes

[1] Glucose and caffeine effects on sustained attention : an exploratory fMRI study. Josep Serra Grabulosa, Ana Adan, Carles Falcón, Human Psychopharmacology : Clinical and Experimental.

Category : J'ai lu pour vous | Write a comment | Print

Comments