"> Le corps humain et miracles du - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Le corps humain et miracles du Coran

2/11/2010

CRÉATION A PARTIR D'ARGILE

Dans le Coran, Dieu révèle que la création de l'être humain est un miracle. Le premier être humain a été créé par Dieu qui lui a donné la forme d'un être humain à partir d'argile et lui a insufflé Son souffle.

Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés." (Coran, 38 : 71-72)

Demande-leur s'ils sont plus difficiles à créer que ceux que Nous avons créés ? Car Nous les avons créés de boue collante. (Coran, 37 : 11)

Lorsque nous examinons aujourd'hui le corps humain, nous réalisons que de nombreux éléments présents dans la terre sont aussi présents dans le corps humain. Les tissus vivants sont composés à 95% de carbone, d'hydrogène, d'oxygène, d'azote, de phosphore et de soufre etc. soit un total de 26 éléments.95 Dans un autre verset du Coran, Dieu dit :

Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile. (Coran, 23 : 12)

Le mot arabe soulala traduit par "extrait" dans ce verset, signifie "exemple représentatif, essence". Comme nous l'avons vu, l'information révélée dans le Coran il y a 1.400 ans de cela, confirme ce que la science moderne nous dit, c'est-à-dire que les éléments employés pour la création de l'homme sont les mêmes que ceux trouvés dans le sol.

LA PROGRAMMATION DANS LES GÈNES

Comment Dieu l'a-t-il créé ? D'une goutte de sperme. Il l'a créé et Il a fixé son destin ; puis Il a rendu son chemin facile. (Coran, 80 : 18-20)

Le mot arabe qaddara traduit par "a fixé (son destin)" dans le verset ci-dessus, vient du verbe qadara. Il se traduit par "arrangement, présentation, planification, programme, vision du futur, inscription de tout dans la destinée (par Dieu)".


La molécule d’ADN est constituée de 4 types de nucléotides, l’un à la suite de l’autre selon différentes séquences. Les séquences de ces molécules correspondent aux données qui détermineront la production et la structure de toutes les protéines utilisées par les êtres vivants. Les protéines exploitent ces données, soit seules soit sous des formes complexes, pour réaliser de nombreuses activités cellulaires.

Lorsque le spermatozoïde féconde l'ovule, les gènes des parents se combinent pour déterminer les caractéristiques physiques du bébé. Chacun de ces milliers de gènes a une fonction spécifique. Ce sont les gènes qui déterminent la couleur des yeux et des cheveux, la taille, les traits du visage, la forme du squelette et les détails innombrables des organes internes, du cerveau, des nerfs et des muscles. En plus de toutes les caractéristiques physiques, des milliers d'autres processus ont lieu au niveau des cellules et du corps, et en réalité l'ensemble des systèmes est enregistré dans les gènes. Par exemple, que la pression sanguine d'une personne soit généralement haute, basse ou normale, dépend des données contenues dans les gènes.

La première cellule qui se forme lorsque le spermatozoïde et l'ovule fusionnent contient aussi la première copie de la molécule ADN qui va porter le code dans chaque cellule du corps, et ce jusqu'à la mort de la personne. L'ADN est une molécule de taille considérable. Elle est soigneusement protégée à l'intérieur du noyau de la cellule et constitue une véritable banque de données du corps humain car renferme les gènes que nous avons mentionnés plus haut. La première cellule, l'oeuf fécondé, se divise ensuite et se multiplie grâce au programme intégré dans l'ADN. Les tissus et les organes commencent à se former : c'est le début d'un être humain. La coordination de cette structure complexe est rendue possible grâce à la molécule d'ADN. C'est une molécule constituée d'atomes de carbone, de phosphore, d'azote, d'hydrogène et d'oxygène.

Le volume d'information contenu dans l'ADN est d'une taille prodigieuse. Une seule molécule d'ADN humain renferme assez d'information pour remplir une encyclopédie d'un million de pages ou pour en remplir environ 1.000 volumes. Cela revient à dire que le noyau de chaque cellule contient assez d'informations pour remplir une encyclopédie d'un million de pages ; ces informations permettent le contrôle de toutes les fonctions du corps humain sans exception. A titre comparatif,l'Encyclopédie Britannica composée de 23 volumes, l'une des plus importantes sources d'information au monde, ne possède que 25.000 pages. Et pourtant, une molécule située dans le noyau, lui-même beaucoup plus petit que la cellule microscopique qui l'abrite, contient une banque de données 40 fois plus importante en volume que la plus grande encyclopédie au monde ! Ce qui revient à dire qu'il s'agit d'une immense encyclopédie en 1.000 volumes, unique et n'ayant pas d'équivalent dans le monde. C'est un miracle de conception et de création à l'intérieur de notre organisme, pour lequel les évolutionnistes et les matérialistes ne peuvent avancer aucune réponse, aucune explication.

En songeant au fait que le structure de l'ADN n'a été découverte qu'en 1953 par Francis Crick, il est véritablement surprenant que le Coran parle d'un "programme génétique" à une époque, où comme nous l'avons déjà dit, les connaissances humaines étaient vraiment limitées. Jusqu'à la fin du 19ème siècle, les généticiens étaient incapables de cerner cet aspect, et ces faits remarquables vont encore une fois, dans le sens du Coran et du caractère irréfutable de sa nature divine.

LA PÉRIODE MENSTRUELLE

La période menstruelle a lieu lorsque l'ovule non fécondé est expulsé du corps. Etant donné que la fécondation n'a pas eu lieu, les parois de l'utérus qui s'étaient préparées à une éventuelle fécondation se contractent et l'ovule est expulsé lors de la rupture des vaisseaux sanguins. Ensuite, l'organisme répètera le processus de préparation de la matrice utérine à l'accueil du zygote.

Toutes ces étapes se répètent chez toutes les femmes sur une période spécifique. Chaque mois, de nouvelles cellules ovariennes se forment, les mêmes hormones sont sécrétées encore et encore aux mêmes moments. Ainsi, le corps de la femme se prépare comme s'il allait être fécondé. Mais en fin de compte, c'est l'absence ou la présence de sperme qui changera la nature des préparatifs de la matrice utérine.

Durant la période en question, les changements qui ont lieu dans l'espace vide de l'utérus peuvent être identifiés par un examen anatomique ou gynécologique. Ces changements, découverts récemment par les scientifiques, étaient déjà indiqués dans la sourate ar-Ra'd :

Dieu sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure. (Coran, 13 : 8)

Au début de la période menstruelle, la muqueuse des parois utérines (l'endomètre) est de 0,5 mm d'épaisseur. Sous l'effet des hormones sécrétées par l'œuf, cette couche s'épaissit et atteint une épaisseur de 5-6 mm. Le corps se débarrassera de cette couche en cas d'absence de fécondation. Comme nous le lisons dans le verset ci-dessus, cette augmentation ou réduction mensuelle des parois de l'utérus est décrite dans le Coran.

LA GROSSESSE ET LA NAISSANCE

Que l'homme périsse ! Quel impie ! Comment Dieu l'a-t-il créé ? D'une goutte de sperme. Il l'a créé et Il a fixé son destin ; puis Il a rendu son chemin facile. (Coran, 80 : 17-20)

A la fin du sixième mois, le foetus est déjà totalement formé. L'utérus entre ensuite dans une période d'incubation. Au cours de cette période, tous les organes et les systèmes voient leur développement s'accélérer, et ce grâce au placenta, organe reliant la mère au fœtus via le cordon ombilical, et qui fournit les substances nutritives nécessaires au fœtus. Toute cette période continue jusqu'à la naissance du bébé.

Le col de l'utérus est normalement très étroit et il est difficile pour le fœtus de passer à travers. Cependant, durant la période précédant la naissance, un certain nombre de changements physiologiques se produit dans le corps de la mère. Ces changements faciliteront le passage du bébé à travers le col utérin. Parmi ces changements on note : l'extension de la surface articulaire des os iliaques afin d'élargir le canal pelvien, la dilatation des muscles afin de permettre l'élargissement du col et sa lubrification par le liquide amniotique.96 Ces changements prénataux sont décrits en ces termes selon une source scientifique :

A l'approche de la naissance, le liquide amniotique entreprend les activités nécessaires pour faciliter l'expulsion du bébé. Il est renfermé dans un sac, le sac amniotique, et provoquera l'élargissement du col de l'utérus permettant au bébé de passer, et éviter qu'il ne soit étouffé dans l'utérus lors de l'accouchement. Au début de l'accouchement, la poche amniotique se perce et déverse son contenu liquide dans le canal pelvien, permettant sa lubrification et sa stérilisation, et finalement un passage facilité pour le bébé. De cette façon, la naissance est non seulement facilitée, mais elle se produit à l'abri des infections.97

Cette série d'évènements est ouvertement indiquée dans le verset suivant "Puis Il lui facilite le chemin" (Coran, 80 :20). Cependant, il est possible aujourd'hui de déterminer ces changements physiologiques, dont Dieu nous a informés il y a 1.400 ans, grâce à l'utilisation d'un certain nombre d'appareils technologiques.

LES PHASES DE DÉVELOPPEMENT DES ORGANES HUMAINS

C'est Lui qui a créé à votre intention l'ouïe, la vue et le coeur ; vous n'en êtes guère reconnaissants. (Coran, 23 : 78)

Et Dieu vous a fait sortir des entrailles de vos mères ignorants de tout et vous a accordé l'ouïe, la vue et le coeur afin que vous soyez reconnaissants. (Coran, 16 : 78)

Dis-leur : "A votre avis, si Dieu vous avait ôté l'ouïe et la vue et qu'Il ait apposé sur vos coeurs, quelle divinité, en dehors de Dieu, vous en aurait rendu l'usage ?..." (Coran, 6 : 46)

En effet, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme mélangé pour le mettre à l'épreuve. Nous l'avons fait entendant et voyant. (Coran, 76 : 2)


Les versets ci-dessus font référence à un certain nombre de sens attribués par Dieu aux êtres humains. Ces sens sont toujours mentionnés dans un ordre spécifique dans le Coran : l'ouïe, la vue, la sensation et la compréhension.

Dans un article publié dans Journal of the Islamic Medical Association, le Dr Keith Moore déclare que durant le développement du foetus, l'oeil commence à se former une fois que l'oreille interne a terminé sa première phase de formation. Il a déclaré aussi que le cerveau, qui est le centre de la sensation et de la compréhension, commence sa phase de développement après celle de l'oreille et des yeux.98

Les oreilles du foetus commencent à se développer dès le 22ème jour de grossesse et deviennent complètement fonctionnelles dès le quatrième mois. Après cela, le foetus peut entendre des sons dans le ventre de sa mère. Pour cette raison, le sens de l'ouïe se développe avant les autres fonctions vitales chez un nouveau-né. L'ordre présenté dans le Coran est frappant de ce point de vue.


UN MELANGE MIRACULEUX: LE LAIT MATERNEL

Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] son père et sa mère. Sa mère l'a porté [subissant pour lui] peine sur peine ; son sevrage a lieu à deux ans. Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination. (Coran, 31 : 14)

Grâce aux substances entrant dans sa composition, le lait maternel est un composé sans pareil créé par Dieu pour répondre aux besoins nutritionnels du bébé et pour le protéger contre d'éventuelles maladies. L'équilibre nutritionnel du lait maternel est à un niveau idéal et le lait constitue la meilleure nourriture possible pour le corps immature du bébé. Le lait maternel est par ailleurs très riche en ingrédients qui accélèrent le développement des cellules du cerveau et du système nerveux.99 Aucune nourriture artificielle produite avec la technologie actuelle ne peut remplacer cet aliment miraculeux.

La liste des bienfaits nutritifs prodigués par le lait maternel au bébé augmente chaque jour. La recherche a montré que les bébés nourris avec le lait maternel sont particulièrement protégés contre les infections liées au système respiratoire et au système digestif. Tout cela grâce aux anticorps contenus dans le lait maternel pour lutter contre les infections. Une autre propriété anti-infectieuse du lait maternel est qu'il fournit un environnement accueillant pour la bactérie "bénéfique" appelée "flore bactérienne", constituant ainsi une barrière contre les bactéries nocives, les virus et les parasites. En outre, il a été aussi démontré qu'il y a certains facteurs du lait maternel qui préparent le système immunitaire contre des maladies infectieuses et lui permettent de fonctionner correctement.100

Etant donné que le lait maternel a été spécialement fabriqué pour les bébés, il est aussi la nourriture la plus digeste pour eux. Bien que très riche sur le plan nutritionnel, il est facilement digéré par le système digestif très sensible du bébé. Le bébé dépense ainsi moins d'énergie en digestion, et peut préserver le reste de l'énergie pour d'autres fonctions telles que la croissance et le développement des organes.

Le lait des mères ayant donné naissance à des prématurés contient des concentrations plus élevées en graisses, protéines, sodium, chlore et fer par rapport au cas d'une naissance à terme, répondant ainsi aux besoins plus grands du nouveau-né. En effet, il a été établi que les fonctions de l'oeil se développent mieux chez des prématurés nourris au lait maternel, et qu'ils font preuve de plus d'intelligence durant les tests. De plus, ils bénéficient de bien d'autres bienfaits.

L'une des raisons pour laquelle le lait maternel est essentiel au développement du nouveau-né est la présence d'acides gras Oméga-3 de type acide alpha linoléique, composé essentiel non seulement pour le cerveau humain et pour la rétine, mais aussi pour le nouveau-né. La présence d'acide gras oméga-3 est particulièrement cruciale pendant la grossesse et les premières phases de la vie du bébé pour permettre un développement normal du cerveau et des nerfs. Les scientifiques insistent particulièrement sur l'importance du lait maternel en tant que réserve naturelle et parfaite d'oméga-3.101

De plus, des recherches faites par les scientifiques de l'Université de Bristol ont révélé que parmi les bienfaits à long terme du lait maternel, on note les effets positifs sur la pression artérielle, réduisant ainsi les risques de crises cardiaques. L'équipe de recherche en a conclu que la nature protectrice du lait maternel provient de son contenu nutritionnel. Selon les résultats de la recherche, publiés dans le journal médical Circulation, les bébés nourris au lait maternel ont moins de risque de développer des maladies cardiaques. Il a été montré que la présence dans le lait maternel d'acides gras polyinsaturés à longue chaîne, qui empêchent le durcissement des artères, et le fait aussi que les bébés nourris au lait maternel consomment moins de sodium - ceci est lié de près à la pression sanguine - et évitent ainsi un gain excessif de poids sont parmi les bienfaits du lait maternel pour le coeur.102

En outre, une équipe dirigée par le Dr Lisa Martin, du Centre Médical de l'hôpital pour enfants de Cincinnati, Etats-Unis, enregistra des concentrations élevées en adiponectine, une substance hormonale, dans le lait maternel.103 Un taux élevé d'adiponectine dans le sang est associé à un risque réduit d'attaque cardiaque. De faibles taux d'adiponectine sont enregistrés chez les personnes souffrant d'obésité et qui présentent un risque cardiaque élevé. Par conséquent, il a été établi que le risque d'obésité chez les bébés nourris au lait maternel diminuait proportionnellement à l'augmentation de la concentration de ladite hormone. Ils ont par ailleurs détecté la présence dans le lait maternel d'une autre hormone, la leptine dont le rôle dans le métabolisme des graisses et des sucres est central en stimulant la satiété. On pense qu'elle correspond au signal envoyé au cerveau notifiant de la présence de graisses dans le corps. Selon le Dr Martin, ces hormones absorbées durant la petite enfance via le lait maternel, réduisent le risque de maladies telles l'obésité, les diabètes de type 2 ainsi que la résistance à l'insuline, et la coronarographie.104

Des faits à propos des "aliments les plus frais"

Les bienfaits du lait maternel ne sont pas limités à ces éléments uniquement. Sa contribution à la santé du bébé varie selon les phases d'évolution du bébé et quels que soient les aliments requis à telle ou telle étape particulière. Cette composition change sans cesse pour répondre à ces besoins spécifiques. Le lait maternel, prêt à tout moment et à la température idéale, joue un rôle majeur dans le développement du cerveau grâce au sucre et à la graisse qu'il contient. En outre, des éléments, tel que le calcium, jouent un rôle majeur dans le développement des os du bébé.

Bien que qualifié de lait, ce composant miraculeux est surtout composé d'eau. Cette qualité est très importante, car en plus de nourriture, les bébés ont besoin de liquide sous forme d'eau. Une hygiène totale ne peut être trouvée ailleurs dans l'eau et autres aliments à part le lait maternel. Pourtant, le lait maternel - composé à 90% d'eau pas moins - répond aux besoins en eau du bébé de la manière la plus saine qui soit.

Le lait maternel et l'intelligence

Les recherches scientifiques ont montré que le développement des fonctions cognitives des bébés nourris au lait maternel est plus important que celui des autres bébés. Une analyse comparative des bébés nourris au lait maternel et ceux nourris au lait artificiel faite par James W. Anderson, un expert de l'Université du Kentucky, a établi que le QI des bébés nourris au sein est supérieur de 5 points à celui des bébés nourris au biberon. En conclusion, cette étude montre que le lait maternel est bénéfique pour l'intelligence des bébés élevés au sein jusqu'à 6 mois alors que les enfants qui en sont nourris pendant moins de 8 semaines ne bénéficient pas du même effet sur le QI.105

Est-ce que le lait maternel combat le cancer ?

En conclusion de toutes les recherches effectuées, il a été prouvé que le lait maternel qui a fait l'objet de centaines d'articles, protège le bébé contre le cancer. Toutefois, le mécanisme d'action n'est pas encore entièrement cerné. Il a été montré qu'une protéine du lait maternel est capable d'éliminer in vitro des cellules cancéreuses développées en laboratoire, sans endommager les cellules saines. Les chercheurs en ont alors souligné le grand potentiel. C'est Catharina Svanborg, Professeur d'Immunologie clinique à l'Université de Lund en Suède qui a dirigé l'équipe de recherche à l'origine des découvertes des secrets du lait maternel.106 Ces chercheurs ont décrit l'effet protecteur du lait maternel contre toutes formes de cancer, comme étant une découverte miraculeuse.

Au départ, les chercheurs ont traité les cellules de la muqueuse intestinale des nouveaux-nés avec du lait maternel. Ils notèrent que les troubles provoqués par la bactérie pneumocoque, responsable de la pneumonie, sont stoppés de manière efficace par le lait maternel. De plus, les bébés nourris au lait maternel souffrent moins de troubles de l'audition que les autres et sont moins sujets aux infections respiratoires. Après une série de travaux, il fut démontré que le lait maternel protège également contre le cancer. Après avoir montré que les cas de cancer du sang atteignant les enfants étaient 9 fois plus élevés chez ceux nourris au biberon, ils réalisèrent que les mêmes résultats sont applicables aux autres formes de cancer. D'après ces résultats, le lait maternel circonscrit avec précision les cellules tumorales et procède ensuite à leur destruction. C'est une substance appelée alpha-lac (alpha-lactalbumine), présente en grandes quantités dans le lait maternel, qui est un agent anti-cancéreux puissant. L'alpha-lac est produit par une protéine qui joue un rôle dans la production et l'assimilation du lactose dans le lait maternel.107

Ce bienfait sans pareil est un don de Dieu

Une autre caractéristique miraculeuse du lait maternel est son bienfait extrême durant les deux premières années de l'enfant.108 Cette importante information, découverte seulement récemment par la science, a été révélée par Dieu, il y a 14 siècles de cela dans le verset suivant : "Et les mères qui veulent donner un allaitement complet allaiteront leurs bébés deux ans complets." (Coran, 2 : 233)

De la même manière, la mère ne décide pas d'elle-même de produire du lait, la source idéale de nourriture du bébé, faible et ayant besoin de se nourrir, tout comme elle ne décide pas non plus de sa composition. C'est Dieu Tout-Puissant, qui sait ce dont le bébé a besoin et dispense Sa miséricorde sur chaque être vivant, qui crée le lait pour le bébé dans le corps de sa mère.

L'IDENTITE CACHEE DANS L'EMPREINTE DIGITALE


Chaque individu, y compris les vrais jumeaux, a une empreinte digitale unique. En d’autres mots, les identités des gens sont codées dans les extrémités de leurs doigts. Ce système de codage peut aussi être comparé au dispositif code barre utilisé de nos jours.

Le Coran attire l'attention sur les empreintes digitales tout en précisant qu'il est facile pour Dieu de ressusciter l'homme après la mort :

Mais si ! Nous sommes capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts. (Coran, 75 : 4)

Cette mise en relief des extrémités des doigts a une signification très spéciale car l'aspect et les détails figurant sur cette partie des membres sont absolument spécifiques à chaque individu. Toute personne vivante ou ayant vécu sur terre a des empreintes digitales uniques. De plus, même les vrais jumeaux, qui ont la même séquence d'ADN, ont chacun leurs propres empreintes digitales.109

Les empreintes digitales atteignent leur forme finale avant la naissance et gardent cette même caractéristique toute la vie durant à moins qu'une blessure n'en altère l'aspect. C'est pourquoi l'empreinte digitale, est reconnue comme étant une sorte de "carte d'identité" très importante, spécifique à chaque individu. La science des empreintes digitales est considérée comme une méthode incomparable pour déterminer l'identité d'une personne.

Ce qu'il faut retenir, c'est que cette caractéristique des empreintes digitales n'a été découverte que vers la fin du 19ème siècle. Avant cela, les gens considéraient les empreintes digitales comme des formes onduleuses sans importance ou signification spécifique. Cependant à travers le Coran, Dieu met l'accent sur les extrémités des doigts, alors que leur importance n'a été soulignée que de nos jours.

La validité de cette technique pour établir l'identité au moyen des empreintes digitales (AFIS-Système automatique d'identification des empreintes digitales) a été confirmée par différentes organisations policières au cours de ces 25 dernières années et constitue une méthode approuvée par la loi. De nos jours, aucune vérification d'identité ne donne de résultats aussi efficaces que celle des empreintes digitales. L'utilisation des empreintes digitales pour établir une identité a été utilisée dans des procédures légales durant les 100 dernières années et a été acceptée partout dans le monde.
Dans son livre Fingerprint Techniques, Andre A. Moenssens analyse le mécanisme par lequel chaque individu dispose d'un ensemble d'empreintes digitales unique.
"... On n'a jamais trouvé deux empreintes digitales provenant de différents doigts complètement superposables." (Andre A. Moenssens, "Is Fingerprint Identification a 'Science'?", www.forensic-evidence.com/site/ID/ID00004_2.html#ID1)

Les miracles du coran.com






Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

From the same author

Comments