"> Pas de Tabou en Islam face aux - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pas de Tabou en Islam face aux questionx sur la vie sexuelle

22/10/2010


proposé par Shabbazz 

© (Himaya)

Bismillahi-rahmani-rahim

Je voudrais vous cîter quelques hadith qui démontrent que contrairerement aux catholiques notre religion n’a pas de Tabou face aux questions pratique de la vie.....

- Il est permis au couple de se laver ensemble au même endroit, même si chacun voit la nudité de l’autre, compte tenu du hadith d’Aïcha (p.a.a) dans lequel elle dit :

"Je me baignais avec le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) à partir du même récipient ; nous y puisions alternativement, mais il cherchait à m’y précéder au point que je lui disais : laisse-le moi, laisse-le moi".

Elle ajoute : "Nous étions dans un état d’impureté rituelle" (rapporté par Boukhari et Mouslim).

- Il est permis au mari de pratiquer le coït interrompu et d’utiliser un préservatif avec l’autorisation de l’épouse car celle-ci a droit au plaisir et à l’enfant.

Ceci s’atteste dans un hadith de Djabir Ibn Abd Allah (P.A.a) qui a dit :

"Nous pratiquons le coït interrompu du vivant du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et quand il était mis au courant, il ne nous l’a pas interdit" (rapporté par Boukhari, 9/250 et Mouslim, 4/160).

- Il est interdit à chaque membre du couple de divulguer les secrets de la vie conjugale. Bien plus, cela fait partie des pires des actes.

A ce propos, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :

"Parmi les hommes qui occupent les plus mauvaises places au jour de la Résurrection celui qui révèle des secrets liés à ses rapports avec sa femme" (rapporté par Mouslim, 4/157).

- Les bons médecins pensent que l’acte sexuel est un des moyens de préservation de la santé. Voir At-Tibb an-Nawawi,, p. 249. Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) ajoute : "L’acte sexuel conduit au contrôle du regard, à la maîtrise de soi, à la chasteté et à la réalisation de tout cela au profit de la femme. L’auteur de l’acte sexuel profite à lui-même ici-bas et dans l’au-delà et profite à sa partenaire. C’est pourquoi le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) se livrait à cet acte et l’aimait et disait :

"Les choses d’ici-bas que j’aime le plus sont les femmes et les parfums" (rapporté par Ahmad, 3/128 et an-Nasssa 1583, 7/61 et vérifié par al-Hakim.)"

- A l’époque moderne, la sexologie est devenue une science à part entière et les sociétés occidentales modernes se félicitent presque d’avoir enfin reconnu les droits de la femme quant à l’obtention d’une satisfaction sexuelle en dehors des rapports sexuels.

Le ``droit à l’orgasme`` est parmi le dernier dans l’inventaire des droits revendiqués par le ``MLF``, Mouvement de Libération de la Femme, ainsi que d’autres mouvements féministes. Il y a quatorze siècles, l’Islam reconnaissait déjà ce droit, comme en témoigne les paroles du prophète (pbsl) :

``Si l’un de vous a des rapports avec sa femme, qu’il soit attentionné. S’il atteint son plaisir avant elle, il ne devra pas la presser jusqu’à ce qu’elle atteigne également son plaisir``. (Anas)

- Toujours dans le cadre d’une bonne éthique sexuelle, le couple devrait être sensible aux besoins et limites de chacun, ainsi que de leurs points forts et leurs points faibles.

Même une excuse vertueuse telle qu’une participation profonde en adoration n’est pas acceptée si l’homme oublie ou ignore les droits de sa femme. Dans de tels cas, il est du droit de la femme de protester.

L’histoire rapporte qu’une femme se rendit auprès d’Omar ibn al Khattab (deuxième calife, qu’Allah soit satisfait de lui) et lui dit :

"Mon mari jeûne toute la journée et prie toute la nuit, et je suis embarrassée de m’en plaindre dans la mesure où il passe son temps à adorer Dieu ".

L’homme fut convoqué pour une audience. Le verdict final était de consacrer trois nuits à sa propre adoration et de tenir compte des besoins de sa femme le reste de la semaine.

Le prophète (pbsl) conseillait aussi qu’à chaque fois qu’un homme voyait quelque chose suscitant son désir sexuel, devait rentrer dans son foyer et avoir des rapports avec sa femme.

 

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments

 dolmens, le 25-10-2010 à 04:22:05 :

Le bain

pour quelle raison au Pakistan pays islamique les femmes ne se baignent pas du même côté de la piscine que les hommes, le Coran est un copié collé de la Bible et de son contenu, l'Islam n'a pas de vrai prophète c'est une tromperie, un arrangement, entre les religieux paléo-chrétiens, les juifs et les arabes de cette époque et il ne faut pas se laisser prendre par ces histoires romanesques, l'éducation peut se passer de la religion

les musulmans ne vont pas plus au paradis que les autres leur après vie est composée pour être des djinns chez nous des anges et tous peuvent renaître alors attention aux sectaires et aux gouvernements abuseurs de la charité des hommes et des femmes de bonne volonté même la laïcité n'a pas réussi à endiguer le phénomène sectaire criminel hérité du passé et c'est à nos générations de faire mieux pour le futur

 majda, le 25-10-2010 à 09:36:20 :

L'islam n'est pas le musulman

Bonjour D'abord je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à mon blog.D'autre part permettez moi de vous dire qu'il ne faut pas confondre entre l' Islam et certaines pratiques qui sont plus des us que des préceptes.Si vous voulez connaitre le vrai islam il faut lire le coran et la chariaa sans préjugés . Le deuxième point important par lequel je terminerai cette partie est la connaissance de Allah. Comme le disait l'Imam Al-Ghazali (que Allah l'agrée) : "L'adoration n'est valable qu'une fois que l'on connaît Celui que l'on adore" et Allah est manifeste dans le moindre petit détail de ce bas monde. La croyance en un Dieu unique est à la base de la religion musulmane. Islam signifie dans le sens religieux "Répondre à la volonté ou à la loi de Dieu". Il en découle ainsi le mot Musulman qui est celui qui "se soumet à la volonté de Dieu". Sa vie s'harmonise donc avec les preions de Allah (Dieu). Contrairement à ce que certains prétendent, l'Islam n'est pas une religion nouvelle ni inventée par les hommes. L'Islam existait déjà bien avant que le premier homme ne soit crée. Tout au long de l'histoire de l'Humanité, Dieu a transmis aux prophètes et aux messagers des préceptes et des règles afin qu'ils nous les transmettent. Il a fait de ces envoyés des modèles pour que les hommes et les femmes les suivent. L'Islam est désormais la seule religion agréée par Allah, comme il est précisé dans le Coran (Sourate 3, Verset 85) : "Celui qui se veut comme religion autre chose que l'Islam, cela ne lui sera jamais agréé et il sera dans l'autre monde parmi les perdants" Dieu a envoyé les prophètes pour qu'ils invitent les hommes à l' adorer, et pour les éloigner du polythéisime. Dieu dit: «Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: Adorez Allah et écartez-vous du Tagut ('Satan.')» (16:36). Le prophéte paix et salut sur lui dit: «Les prophètes sont des frères leurs religions forment une seule religion.» L'Unicité nous protège contre le châtiment de l'au-delà, elle nous dirige vers le sentier droit au bas monde et repent nos pêchés. Dieu dit: "Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité (association), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien guidés." (6:82). Le prophète, paix et salut sur lui dit: "Le droit de l'Unificateur sur Dieu est la protection contre le châtiment." Donc la foi est une protection pour mener une vie saine et heureuse.Sinon quelle serait le but de la Vie?