Photobucket

 valeurs morales religieuses et stress

13/10/2010

 

Et quiconque se détourne de Mon rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne… (Coran, 20: 124)

Et puis quiconque Dieu veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi, Dieu inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. (Coran, 6: 125)
 
L'état constant de mal-être, d'anxiété et de stress dont sont victimes les mécréants est une conséquence de leur manque de soumission à Dieu. Ainsi, ceux-ci sont affligés par des problèmes psychologiques qui se répercutent sur leur état physique. Leur corps s'épuise, vieilli et se dégrade plus rapidement.
 
Par ailleurs, puisque les croyants sont psychologiquement sains, ils ne sont pas en proie au stress ou à l'abattement, et leur corps est en forme et en bonne santé. Les effets positifs de leur soumission à Dieu, leur confiance en Lui, et leur force d'âme, cherchant le bien dans toute chose, acceptant ce qui leur arrive avec l'espoir de Sa promesse, se reflètent sur leur état physique. Ceci, bien sûr, s'applique seulement pour ceux qui vivent selon les valeurs morales du Coran, et qui ont une vraie compréhension du Coran. Bien entendu, ils peuvent tomber malade, et ils finissent par vieillir mais ce processus naturel n'implique pas l'effondrement psychologique que l'on rencontre chez les autres.
 
Le stress et la dépression, considérés comme les fléaux de notre temps, non seulement nuisent à l'état psychique mais ils se manifestent également sous forme de défaillances physiques. Le stress de tous les jours et les problèmes liés à la dépression prennent la forme de maladies mentales, de toxicomanie, d'insomnie, de problèmes de peau et d'estomac, de troubles de la pression artérielle, de rhumes, d'un bon nombre de maladies osseuses, de déséquilibres du foie, de difficultés respiratoires, d'allergies, d'attaques cardiaques et de tumeur cérébrale. Bien sûr, le stress et la dépression ne sont pas les seules causes de tout ceci, mais il a été prouvé scientifiquement que les origines de ces problèmes sont en général psychologiques.
 
Le stress, qui touche tant de personnes, est un état d'anxiété mental causé par des sentiments tels que la peur, l'insécurité, la surexcitation, les soucis et autres pressions qui nuisent à l'équilibre de l'organisme. Quand les personnes sont victimes de stress, leur corps réagit et tire la sonnette d'alarme, et différentes réactions biochimiques se déclenchent, le niveau d'adrénaline dans le sang augmente, la consommation d'énergie et les réactions du corps atteignent leur paroxysme, le sucre, le cholestérol et les acides gras s'accumulent dans le sang, la pression artérielle augmente et le pouls s'accélère. Quand le glucose est envoyé au cerveau, le niveau de cholestérol augmente et tout ceci provoque des troubles dans le corps.
 
Parce que le stress chronique, en particulier, altère les fonctions normales du corps, il peut causer de sérieux problèmes. 
A cause du stress, les taux d'adrénaline et de cortisol dans le corps augmentent jusqu'à des niveaux anormaux. Un accroissement à long terme des niveaux de cortisol provoque l'apparition prématurée de désordres tels que diabètes, maladies cardiaques, haute pression artérielle, cancer, ulcères, maladies respiratoires, eczéma ou psoriasis.
Un taux élevé de cortisol peut éventuellement induire la destruction des cellules du cerveau. Les désordres, causés par le stress sont décrits comme suit selon une source :
 
Il y a un lien important entre le stress et la tension et la douleur que cela provoque. La tension engendrée par le stress peut causer un rétrécissement des artères, une perturbation de la circulation sanguine dans certaines régions de la tête et une réduction de la quantité de sang circulant dans cette région. Si un tissu est dépourvu de sang, cela provoque aussitôt une douleur, car un tissu tendu d'une part, nécessitant probablement une plus grande quantité de sang, et n'ayant pas suffisamment d'apport de sang d'autre part, stimule des récepteurs spécifiques de douleur. En même temps, des substances telles que l'adrénaline et la norepinephrine, qui touchent le système nerveux durant le stress, sont sécrétées. Elles augmentent et accélèrent de manière directe ou indirecte la tension musculaire. Ainsi, la douleur engendre la tension, la tension engendre l'anxiété, et l'anxiété intensifie la douleur.
 
Cependant, un des effets les plus préjudiciables du stress est l'attaque cardiaque. Des recherches ont démontré qu'il y a une plus grande fréquence d'attaques cardiaques chez les personnes agressives, nerveuses, anxieuses, impatientes, compétitives, hostiles et irritables que chez les personnes ne présentant pas ces caractéristiques.
 
La raison de tout ceci est que la stimulation intense du système nerveux sympathique initiée par l'hypothalamus, cause en même temps une sécrétion excessive d'insuline, et par conséquent une accumulation d'insuline dans le sang. C'est un sujet d'une importance vitale. Car, aucune autre condition menant à des maladies coronariennes joue un tel rôle décisif et néfaste qu'un excès d'insuline dans le sang.
 
Les scientifiques ont reconnu que, plus le niveau de stress est élevé, plus les effets bénéfiques des globules rouges dans le sang sont affaiblis. D'après une expérience développée par Linda Naylor, présidente de la société de transfert de technologie à l'université d'Oxford, l'effet négatif des niveaux de stress sur le système immunitaire peut, aujourd'hui être mesuré.
 
Il y a une corrélation importante entre le stress et le système immunitaire. Le stress physiologique a un grand impact sur le système immunitaire et amène à sa détérioration. Sous l'effet du stress, le cerveau augmente la production de l'hormone du cortisol dans l'organisme, ce qui affaiblit le système immunitaire. En d'autres termes, il y a un lien direct entre le cerveau, le système immunitaire et les hormones. Des experts sur ce domaine ont dit :
 
Des études sur le stress psychologique et physique ont révélé que, dans les moments de stress intense, il y a une diminution dans la réponse immunitaire liée à l'équilibre hormonale. Il est connu que l'émergence et la force de plusieurs maladies, y compris le cancer, sont liées au stress.
 
En bref, le stress nuit à l'équilibre naturel de l'être humain. Le fait d'être constamment exposé à cet état anormal nuit à la santé de l'organisme, et mène à une large variété de troubles. Des experts classifient les effets néfastes du stress sur le corps humain sous les catégories basiques suivantes:
 
- Anxiété et panique: sentiment que tout est hors de control.
- Transpiration constamment croissante
- Changements de voix: bégaiement, voix tremblante 
- Hyperactivité: explosions soudaines d'énergie, faible maîtrise du diabète
- Difficulté a dormir : cauchemars
- Maladies de peau: boutons, acné, fièvre, psoriasis et eczéma
- Indications gastro-intestinales: indigestion, nausées, ulcères
- Tension musculaire: grincement ou serrement des dents, douleurs a la mâchoire, au dos, au cou et aux épaules
- Infections de faible intensité : rhumes etc.… 
- Migraine
- Palpitations, douleur de poitrine, haute pression artérielle
- Déséquilibres du foie, rétention d'eau
- Problèmes respiratoires, souffle court
- Allergies
- Douleurs articulatoires
- Bouche et gorge sèches
- Attaque cardiaque
- Affaiblissement du système immunitaire
- Contraction dans la région du cerveau
- Sentiments de culpabilité et manque de confiance en soi
- Confusion, incapacité à analyser correctement, faible capacité à penser, faible mémoire
- Pessimisme extrême, penser que tout va mal
- Difficulté à bouger ou rester immobile, battement rythmique constant
- Incapacité ou difficulté à se concentrer 
- Irritabilité, extrême sensibilité
- Irrationalisme
- Sentiments d'impuissance ou de désespoir
- Manque ou augmentation d'appétit

Le fait que ceux qui ne se soumettent pas aux valeurs morales religieuses vivent sous le stress est révélé par Dieu dans le Coran:
 
Et, quiconque se détourne de Mon rappel, mènera, certes une vie pleine de gêne… (Coran, 20: 124)
 
Dans un autre verset, Dieu a révélé que "… toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë, ils se sentaient à l'étroit, dans leur personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre refuge de Dieu qu'auprès de Lui… " (Coran, 9: 118)

Cette vie remplie de gêne, ou le stress, pour lui donner un nom commun, est le résultat de l'échec des non-croyants à se soumettre aux valeurs morales transmises par la foi. Aujourd'hui, les docteurs soutiennent que le sang-froid et la confiance en soi sont essentiels pour être protégé des effets du stress. Un tempérament calme et tranquille est possible seulement en vivant en conformité avec le Coran. En effet, il a été révélé dans plusieurs versets du Coran que Dieu commande la sérénité aux croyants. (Coran, 2: 248; 9: 26, 40; 48: 4, 18) La promesse de notre Seigneur aux fidèles a été révélée comme suit: 

Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Coran, 16: 97)

Jul 19, 

 
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments