Photobucket

 C'est quoi le bonheur?

29/9/2013

 
Je rentre d'une dure journée de travail. Il était temps. Une heure de transport en commun, parmi ces gens qui tirent des têtes de deux pieds de long, sur lesquelles sont inscrites les heures de sommeil qui leur manquent. Et puis il y a ce petit travail que je n'ai pas encore terminé au boulot. Je n'y arriverai jamais. J'ouvre ma boîte aux lettres. Encore une facture... Je m'approche de l'ascenseur... Qui visiblement est en panne...
 
 
J'emprunte donc l'escalier. En face de ma porte, j'entends la musique qui provient de l'appartement du voisin. Je sens que je ne vais pas encore pouvoir dormir avant une heure du matin... J'ouvre ma porte. Exténué, je m'affale dans le fauteuil.
 
Il est vingt heures, j'allume mon poste de Télévision et je regarde le journal télévisé. Un attentat en Palestine, un homme politique qui a détourné des sommes astronomiques et une prise d'otage dans une école maternelle aux Etats-Unis. Il paraît même que la C.I.A. et le F.B.I sont sur le coup. Avec tout ça, je me pose la question suivante : c'est quoi le bonheur ? Comment je pourrais être heureux alors que tout va mal ? Ce bout de vie, pourrait être le bout de n'importe quelle vie.
 
 
Aujourd'hui, la misère, que ce soit en France ou dans le monde entier, prends chaque jour une longueur d'avance. Les soucis s'accumulent, notre stress également. Parfois, on aimerait un peu de répit, une seconde de bonheur, et esquiver cet état second que les scientifiques appellent dépression.
Certains recherchent ce bonheur à travers la réalisation de leurs rêves les plus secrets : voyages, belles voitures, la réalisation de leurs fantasmes... D'autres comblent ce besoin de bonheur, soit par un trop plein d'alcool, de nourriture, de médicaments et de drogue en toute sorte, soit par la recherche de sensation forte (saut en parachute, rafting, ...). Bien sûr, tous ces éléments peuvent apporter un grand sentiment de satisfaction, mais apportent-t-ils le bonheur véritable ?
 
 
Toute la problématique est là : il n'y a pas de recette miracle pour être heureux, pas de potion ou de philtre magique. Mais la clef du bonheur réside peut être déjà en une vie stable, dans laquelle les soucis sont les moins nombreux possibles. Il paraît logique que pour être heureux, il faut être en forme. Pourtant, un français sur trois affirme être chroniquement fatigué. Cela n'aide pas vraiment lorsqu'on est en quête de bonheur.
Le vrai bonheur passe donc par une bonne hygiène de vie : dormir paisiblement, manger sain et équilibré. Mais pour être heureux, il faut aussi avoir une situation sociale stable. Cela implique d'avoir un bon Travail, avec le salaire qui va avec, et également de pouvoir rencontrer des personnes que l'on saura apprécier et qui nous apprécierons pour ce que nous sommes réellement, avec lesquelles nous pourrons développer une véritable amitié. Pour connaître le bonheur, il faut aussi avoir quelqu'un avec qui le partager. L'amour est donc une des composantes essentielles du bonheur. Mais néanmoins, alors que certains possèdent tous ces éléments, ils ne connaissent pas le vrai bonheur. Pour être heureux, il est essentiel de donner un sens à sa vie. C'est ce que recherchent certaines personnes en tournant vers des religions, comme le Bouddhisme, l'Islam, le Judaïsme ou le Christianisme. D'autres érigent la Science ou la Politique comme guide leur permettant d'atteindre le bonheur véritable. Et d'autres encore se tournent vers leur famille, qu'ils essaient de rendre heureuse. Loin de moi l'idée de vous donner la recette pour que vous soyez heureux. Le choix vous appartient intégralement. Après tout, c'est aussi ça le bonheur : être fier et satisfait de nos propres choix.
 


 

 

Tags : Bonheur
Category : J'ai lu pour vous | Write a comment | Print

Comments