"> Bienvenue au site Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

Daech et le Califat de la fin des temps

Added 2/5/2016

 

Un califat ou khalifat (arabe : خِلافة) est le territoire reconnaissant l’autorité d’un calife (arabe : خليفة), successeur de Mohamed, le prophète de l’islam, dans l’exercice politique du pouvoir. Ce mot sert aussi à désigner le régime politique lui-même et la période pendant laquelle il s’exerce (ex. « pendant le califat de Haroun Al Rachid »). .. De nombreux mouvements jihadistes et extrémistes ont pour projet politique la restauration du califat, qu’ils partagent avec les mouvements issus de l’islam politique dont Al-Qaïda qui utilise la violence pour y parvenir.

Le dimanche 29 juin 2014, l’État islamique en Irak et au Levant a été le premier des mouvements djihadistes à prétendre avoir rétabli le califat en proclamant calife son chef Abou Bakr al-Baghdadi, sous le nom d’Ibrahim, le mouvement djihadiste demandant à tous les musulmans de lui faire allégeance.

Le Califat dans le Hadith

 Le Prophète  - paix et bénédiction sur lui - nous en a informé, comme cela est attesté par le hadith authentique suivant : « La prophétie demeurera parmi vous aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu la reprendra lorsqu’Il voudra et elle sera remplacée par un califat qui suivra le chemin tracé par la prophétie, et qui demeurera aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu le reprendra lorsqu’Il voudra et il sera remplacé par un pouvoir absolu qui demeurera aussi longtemps que Dieu le voudra. Puis Dieu le reprendra lorsqu’Il voudra et il sera remplacé par un califat qui suivra le chemin tracé par la prophétie ». Et le Prophète se tut [2].

Ce hadith annonce donc l’avènement d’un califat qui suivra le chemin de la prophétie, bien qu’il n’en spécifie pas l’époque. Ce Califat Bien-Guidé ne correspond pas au règne du Mahdî attendu, mais Dieu reste le plus Savant. Car l’apparition du Mahdî attendu est un signe de l’imminence de l’Heure dernière, et son règne se tiendra peu avant le retour de Jésus - paix et bénédiction sur lui - comme cela est clairement énoncé dans de nombreux hadiths.

Daech et Le Califat de la fin des temps

En quelques années seulement, Daech est passé du stade de groupe activiste irakien, officiellement sous le contrôle d’Al-Qaïda, à celui d’insurrection internationale. L’organisation terroriste, sans doute la plus puissante de la planète, s’empare brutalement de villes importantes et se bat pour établir un califat au Moyen-Orient.

Sa brusque montée en puissance est-elle liée à la conviction qu’elle annonce la fin des temps?

tout cela a commencé à changer en 2003, avec l’invasion américaine en Irak.

Ce bouleversement politique et la violence qui s’est en suivie se prêtaient à un mode de pensée apocalyptique, notamment parce que ces prophéties évoquent d’énormes bouleversements et violences en Irak et en Syrie.

Daech et son prédécesseur, Al-Qaïda en Irak, ont vraiment joué la carte de l’apocalypse. Cela leur servait à la fois à appréhender ces bouleversements et à rallier des combattants étrangers à leur cause. Cette stratégie contraste avec celle des chefs d’Al-Qaïda, qui ne prêtaient guère attention à ces prophéties.

Quand Daech est née, en 2006, le juge suprême du groupe à l’époque a déclaré qu’ils avaient la conviction que l’arrivée du sauveur musulman, le Mahdi, était imminente, et qu’il était nécessaire de créer un Etat islamique afin de l’aider à combattre les infidèles.

les membres de Daech sont des sunnites s’inscrivant dans le large courant salafiste (d’al salaf al salih, « les pieux devanciers » du Prophète) qui promeut le retour à l’islam des origines. Cette volonté de pureté et cette tension constante vers l’originel et le littéral est la caractéristique fondamentale des salafistes qui, en se faisant de surcroit djihadistes, prennent les armes et défendent par l’action violente leur vision de l’islam (compris ici comme un tout culturel, religieux et politique).

Daech pousse la logique salafiste djihadiste plus loin encore qu’Al-Qaida puisqu’il prétend installer un Califat et y appliquer de manière inflexible les injonctions du Coran. Pour Bernard Haykel, un expert qui étudie l’idéologie du groupe, c’est la « transposition directe de pratiques médiévales dans l’époque contemporaine ». Cela inclut l’esclavage, la crucifixion, l’amputation. Dans le même temps le groupe proclame l’avènement prochain de l’apocalypse, et se croit l’instrument de la fin des temps, préparant la venue du Messie annoncée dans le Coran. C’est d’ailleurs ce penchant proprement apocalyptique qui explique la volonté d’expansion territoriale de l’organisation. Autant d’aspects pouvant la différencier d’Al-Qaida, qui ne prétendait que rendre sa puissance et son prestige au monde musulman, sans espérer voir bientôt les derniers temps.

La purification passe par le rejet de tout ce qui n’est pas conforme à cette vision littérale et millénariste de l’islam. Il ne s’agit pas seulement d’influences occidentales et de modes de vie, mais aussi des traces de l’histoire et du temps long, et de tout ce qui n’entre pas dans une vision très étroite et ritualisée de la religion. Dans cet esprit apocalyptique, l’état de pureté religieuse rejoint l’état de pureté « historique ». Tout est potentiellement une mauvaise herbe à arracher pour se maintenir dans un univers pur, expurgé des influences étrangères au Coran. Il faut un monde conforme au texte, à l’état idéalisé qu’il décrit.

Pour Daech il n’y a que l’urgence du combat et ses impératifs. Ce que vise l’organisation, c’est un état stationnaire, une sorte de présent perpétuel du djihadisme, et une stratégie culturelle de la terre brulée devant mener à terme à l’apocalypse annoncée par ses prédicateurs

 

 

 

 

http://www.islamophile.org/spip/le-califat-bien-guide-et-l.html

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/12/etat-islamique-daech_n_8256928.html

http://www.radiovl.fr/daech-lideologie-de-fin-temps/

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |