"> Bienvenue au site Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

Articles of this page


Changement de sexe et Islam

Changement de sexe et Islam

Added 22/8/2014

L’homosexualité et la transsexualité demeurent l’une des questions les plus sensibles pour les communautés religieuses dont beaucoup de leurs représentants cultuels préfèrent ignorer pour ne pas heurter des sensibilités. 

Le transsexualisme qu'est ce que c'est ?

Le transsexualisme ou la transidentité (mots formés à partir du préfixe latin trans-, dénotant le passage) est le fait pour une personne de se sentir comme ayant une identité sexuelle opposée à son sexe physique de naissance. C'est un état constitutif résultant d'une synergie de l'inné et de l'acquis.
Le terme « transsexualisme » est parfois préféré à celui de « transsexualité » pour cause d'une trop forte connotation purement sexuelle. Le transsexualisme n'a aucune incidence sur l'orientation sexuelle d'un être humain.

Pour être acceptée sous son genre et pour s'accepter soi-même, une personne transsexuelle peut avoir besoin de porter des vêtements du sexe auquel elle s’identifie, être opérée, que ce soit pour des modifications esthétiques (insertion de prothèses mammaires, par exemple) ou pour conduire à la reconstruction d'un nouvel appareil génital. La plupart des personnes ont également recours à des traitements hormonaux (qui sont souvent une des premières étapes de leur transformation physique). Dans tous les cas, le but premier reste le besoin impératif d'être en cohérence physique avec son identité de genre.
 

 Le transsexualisme et religion

Être juif, chrétien ou musulman et homosexuel, est – pour le moins que l’on puisse dire – difficile. Les trois religions monothéistes proscrivent formellement l’homosexualité aussi bien que la transsexualité. L’immense majorité des religieux, y compris bouddhistes et hindouistes, condamnent sans appel ces pratiques.

 

L'opération de transformation pour changer de sexe a (diverses) raisons. Ce qui est évoqué dans la présente question ne traduit qu'un désir personnel de la part d'un sujet qui dispose d'un appareil sexuel masculin complet. Son cas ne correspond pas à ce que les jurisconsultes appellent (bisexuel) puisqu'il est bien un mâle doté de toutes les caractéristiques de ce genre. Mais, désirant devenir femelle, il se fait opérer de sorte à se débarrasser de son pénis et de ses testicules. A la suite de quoi, les chirurgiens lui aménagent un vagin et développent ses seins et lui injectent des hormones pendant une longue période afin de lui adoucir la voix. Dès lors, sa morphologie se métamorphose et il acquiert un physique féminin, mais reste un homme en réalité.

Cette opération est interdite par la loi islamique selon l'avis de tous les ulémas contemporains reconnus comme tels, même si les anciens ne l'avaient pas traitée puisqu'elle n'était ni connue ni possible à leur époque. Voici les arguments qui permettent de soutenir son interdiction.

Premièrement, le Très Haut a dit : «Ils n'invoquent en dehors de Lui que des femelles; ils n'invoquent en dehors de Lui que le diable damné. Qu'il soit maudit par Allah. Il a dit à ce dernier: je prendrai un groupe déterminé de Tes serviteurs et je les égarerai et je leur inspirerai et je leur donnerai des ordres à la suite desquels ils amputeront les oreilles d'animaux domestiques et modifieront des créatures d'Allah. Et quiconque prend Satan pour allié subira une perte évidente» (Coran, 4 : 117-121).

Nul doute que la conduite d'une telle opération est superflue et vise à changer la création d'Allah Très Haut.

Deuxièmement, il est rapporté dans le Sahih qu'Abd Allah ibn Abbas (P.A.a) a dit : « Le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a maudit les hommes qui cherchent à ressembler aux femmes et les femmes qui cherchent à ressembler aux hommes ». (rapporté par al-Boukhari, 5546).

Ibn Hadjar dit : « Il est unanimement interdit que les femmes cherchent délibérément à ressembler aux hommes et inversement ».

Il dit encore : « l'adoption volontaire de la manière de parler ou de marcher de l’autre sexe est réprouvée. Celui ou celle qui le fait sans aucune excuse mérite le blâme ».

Troisièmement, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a interdit à l'efféminé d'entrer dans l'intimité des femmes, s'il est attentif à leurs attributs de beauté. Mieux, il a même donné l'ordre d'éloigner les efféminés de sorte à mettre les autres à l'abri de leur nuisance : « A ce propos, un hadith : « Elle se présente à quatre et s'en va à huit ? » (rapporté par al-Boukhari et par Mouslim).

L'imam al-Boukhari (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a donné à ce hadith deux titres :

1 Chapitre sur l'interdiction de la fréquentation des femmes par des efféminés.

2 Chapitre sur l'expulsion des maisons de gens efféminés .

Ibn Hadjar dit : « on en déduit qu'il faut mettre les femmes à l'abri des efféminés qui s'intéressent à leurs attributs de beauté voire expulser à défaut dun autre moyen de les dissuader. L'ordre exprimé dans ce sens traduit apparemment une obligation.

Dans les Sunan d'Abou Dawoud, on a cité un hadith d'Abou Hourayra (n° 4928) rapporté grâce à une faible chaîne de rapporteurs et selon lequel il a été emmené devant le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) un efféminé qui avait les mains teintées de hennés et il l'avait fait éloigné vers la Baqui »

Quatrièmement, il a été prouvé grâce aux témoignage de médecins spécialistes que ce type d'opération ne répond à aucune nécessité médicale et qu'il n'exprime qu'un désir personnel.

Il y a encore d'autres arguments indiquant l'interdiction de ces opérations. Pour en connaître davantage, se référer à Ahkaam al-djiraaha at-tibbiyya, p. 199.

Dr Muhammad Ali al-Bar dit : « Même si le physique d'une telle personne peut tromper et faire croire qu'il s'agit réellement d'une femme, sa constitution biologique reste celle d'un homme, même s'il s'est métamorphosé. Par conséquent, il n' a ni ovaire, ni utérus, ni règles ni possibilité de concevoir un enfant ».

Cela dit, il n'est permis à une femme dans aucun cas de rester en intimité avec une telle personne ou de se découvrir devant elle. Car il est réellement un homme, même s'il a acquis une démarche féminine en raison de l'importante quantité d'hormones féminines en lui. 

 

Toutefois, la société  n’est pas aussi préparée à accepter des transsexuels que les médecins du pays, pour qui la transsexualité est une maladie parmi d’autres, à laquelle l’Islam apporte une solution et la science, un traitement chirurgical.

 

http://www.adheos.org/transexualite-transgenre

http://www.bladi.net

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |